Windows Vista SP1 et Windows Server 2008 finalisés

Mises à jour chez Microsoft !

Microsoft a bouclé le développement de la première grosse mise à jour de Windows Vista, qui devient compatible avec 78 000 composants et périphériques. Les constructeurs peuvent l’intégrer. Côté serveurs, Windows Server 2008 sera disponible le 1er mars.

Steve Ballmer, le P-DG de Microsoft, vient d'annoncer que les développements de Vista SP1 et de Windows Server 2008 sont bouclés. « Depuis aujourd'hui (4 février), les deux produits sont prêts pour la production », a-t-il indiqué, selon notre rédaction américaine News.com.

Concrètement, Vista SP1 est disponible en version RTM (Released to Manufacturing) et ne sera donc plus modifié. C'est ce que précise Mike Nash, un des vice-présidents de l'éditeur de Redmond, sur le blog de Windows Vista : « Nos partenaires constructeurs (OEM) peuvent désormais disposer de Vista SP1 pour l'intégrer dans leurs nouvelles machines qui seront disponibles d'ici à quelques mois. »

À la mi-mars, le Service pack 1 sera aussi disponible en téléchargement via Windows Update dans sept langues, dont le français.

Le dirigeant américain précise que le SP1 porte désormais à 78 000 le nombre de composants et périphériques compatibles grâce à l'ajout de nouveaux pilotes - contre environ 20 000 au lancement. Toutefois, lors des tests, « des problèmes ont été identifiés avec un nombre réduit de pilotes de périphériques ». Autrement dit, Vista SP1 cohabite mal avec ces pilotes et peut devenir instable. « Il s'agit de drivers développés par des constructeurs sans suivre les recommandations de Microsoft ». Conséquence, si Windows Update identifie un de ces pilotes, l'installation de Vista SP1 ne sera pas proposée.


50 % de performances en plus sur la copie de gros fichiers

L'un des principaux bugs de Vista concerne la fonction « copier/coller » de gros fichiers, qui peut prendre plusieurs minutes. Mike Nash avance que le gain avec Vista SP1 atteint 50 %, notamment dans le cas d'un transfert depuis un disque dur externe vers le disque local.

Par ailleurs, le gestionnaire de mémoire de Vista a été optimisé pour être plus efficace, et l'OS doit se réactiver plus rapidement lorsqu'il est en mode de veille. D'une manière générale, les performances du système devraient progresser de 1 à 2 %.

Microsoft a également finalisé Windows Server 2008. Son nouvel OS serveur sera d'abord dévoilé en France, puis le 27 février à Los Angeles. L'Hexagone bénéficie de la primeur grâce aux TechDays, le rendez-vous des clients pros de Microsoft qui se tiendra à Paris du 11 au 13 février.

Commercialement, Windows Server 2008 sera disponible à la vente le 1er mars, mais les clients actuels sous contrat de licence en volume et titulaires de la Software Assurance ou d'un accord Entreprise pourront le télécharger dès la fin février, précise Microsoft France.


Jusqu'à seize serveurs gérés par Windows Server


L'une de ses principales nouveautés est l'intégration d'un shell de type Unix, permettant de gérer le système en tapant des commandes Unix. Microsoft y a également ajouter des commandes de son cru, censées être plus intuitives.

Autre nouveauté : un mode « core » (noyau) pour n'installer que les composants utilisés par un type précis de serveur (web, application fichiers...). « Cela diminue la charge d'administration du serveur. Il y a notamment moins de mises à jour à appliquer », nous confiait récemment MS France.

Le nouvel OS est également plus puissant au niveau du « clustering » (procédé qui fait fonctionner une application sur plusieurs serveurs, même distants physiquement). Windows Server 2003 pouvait géré jusqu'à huit serveurs mis en cluster (huit noeuds) ; la version 2008 fait doubler ce nombre.

Source : http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39378129,00.htm
Mots-clés : Technorati, Technorati