Un peu de football

(sur citystade)

Quelques mots de football maintenant. Je ne parle pas du football professionnel bien sûr, mais bel et bien du football amateur hors compétition, celui que l'on pratique non pour le résultat mais bel et bien pour le plaisir de jouer. Depuis maintenant 9 ans, je pratique régulièrement ce football là en citystade. Vous voyez ce qu'est un citystade ? Oui ? Non ? Pour faire simple, un citystade correspond à une aire de jeux multisport (handball, tennis, basket) entièrement en ferraille (une sorte de cage sans toît en fait). Cela a l'avantage de réduire les sorties de jeu (plutôt que de sortir en touche ou en corner, le ballon rebondit sur les grilles ce qui augmente le jeu). Bref, c'est de celà que je vais parler ...

Donc le foot sur citystade, quel intérêt ? Tout d'abord les grilles, comme j'en ai parlé plus haut. Moins de sortie de ballons, c'est moins d'arrêts de jeu et, fatalement, plus de jeu, plus d'intensité. Le fait que le terrain soit beaucoup plus petit qu'un terrain de football classique renforce d'ailleurs cette intensité, ainsi que la vitesse du jeu qui s'en retrouve augmentée (quelques secondes suffisent pour aller d'un but à l'autre). Les tirs sont aussi beaucoup plus fréquents, toujours du fait des barrières, car il est parfois intéressant de tirer à côté pour que le rebond envoie le ballon dans les pieds d'un joueur démarqué.

Idem pour les passes d'ailleurs ! Pas besoin d'être un très bon dribleur sur citystade, c'est plus la vitesse qui est plébiscitée ici. En effet, les grands ponts sont assez facilement réalisable : le ballon est envoyé d'un côté du joueur et l'attaquant par de l'autre, puis récupère le ballon qui a rebondi contre le côté du terrain ... Rien de plus simple en somme !!!

Plus petit est le terrain, moins nombreux sont les joueurs, fatalement ... Pour bien faire, il faut que les équipe contiennent entre 5 et 6 joueurs, pas plus, sous peine de ne plus avoir de place pour le jeu (sinon, ça s'appelle du casse brique -_-). Rapidement, avec si peu de joueurs, on remarquera tout de même qu'une bonne entente naît, même s'il faut parfois plusieurs minutes de jeu avant d'être au point.

Pour marquer, il faut être rapide (sur contre-attaque), mais surtout se faire un remake de "L'homme qui tombe à pic" : soyez au bon endroit au bon moment ! Il est régulier que les buts soient marqués par un réflexe : une balle passe devant nous, on tend la jambe et - oh miracle ! - c'est le but ! Pas besoin d'avoir une énorme frappe donc ... Car la puissance de frappe n'est ici qu'un élément de second plan. Les buts étant assez petits (ce sont des cages de handball), et du fait du nombre de joueurs, les frappes de loin sont assez peu nombreuses, et 90 à 95% des tirs se font dans à 3 ou 4 mêtres du but à peine, voire moins ! La précision est ici beaucoup plus importante, ainsi que l'effet de surprise sur le gardien.

Oh, j'ai failli oublier le plus important on dirait ... L'ambiance ! Eh oui, c'est quelque chose de vraiment incroyable au citystade, dans le sens où tout le monde est le bienvenue, et qu'il y a toujours une très bonne ambiance qui règne sur le terrain (pas de fautes gratuites, les joueurs qui s'excusent quand ils ont fait faute sur vous etc.). Ce n'est pas au football classique qu'on verrait ça je pense -_-

Voilà, je pense que vous avez compris pourquoi j'aime ce sport, non ? Tout simplement parce que l'ambiance est meilleure, que la vitesse est beaucoup plus élevée, et que tout le monde peut être bon, même en étant mauvais au football. C'est un sport qui fait juste ... Plaisir. Et c'est tout ce qu'on demande d'un sport ^^ 
Mots-clés : Technorati, Technorati, Technorati